Accueil

Edito

TV-Program

TV-Replay

Radios ORTF

France Télévision

France Infos

Twitter ORTF

Arte

ORTF Music

Documentaires ORTF

Forum

 

Admin

France TV - Direct

F2 F3 F4 F5

Arte

Problème TNT

France Télévision

Annonceurs

contact@ortf.fr


Radio France



REPERES:
Née en 1975 de l'éclatement de l'établissement public ORTF, Radio France est une société nationale de radiodiffusion, constituée sous la forme d'une société anonyme à capitaux publics dont l'Etat est l'unique l'actionnaire.-La Maison de la radio :Avec ses 2 hectares de superficie, la Maison de Radio France est le plus vaste édifice jamais bâti en France. Une couronne de 500 mètres de circonférence et une tour centrale de 68 mètres élevées en 1963 par Henry Bernard y ont rassemblé jusqu'en janvier 1975 les services parisiens de l'ancienne ORTF.

Premier groupe radiophonique français, Radio France s'appuie sur six chaînes complémentaires (France Inter, France Info, France Culture, France Musique, Fip et Le Mouv'), ainsi que sur les 44 stations locales composant le réseau France Bleu.

Les sites Internet des chaînes enrichissent cette offre de programmes, grâce à de nombreux contenus multimédia et à une offre de podcast en constante progression.

Chiffres-clés :
Radio France reste le premier groupe radiophonique en France avec ses 7 radios nationales disponibles sur tous les supports *(France Inter, France Info, France Bleu, France Culture, France Musique, Fip, Le Mouv') plus de 14 millions d'auditeurs quotidiens et un réseau à la fois national et de proximité. Radio France ce sont 7 chaines à l'identité forte et dont les programmes font aujourd'hui référence. C'est également l'entreprise culturelle de référence en France à travers la richesse des programmes de ses chaines et l'activité de ses quatre formations musicales (Orchestre National de France, Orchestre Philharmonique de Radio France, Choeur de Radio France et Maîtrise de Radio France) dont l'exigence et la qualité fondent la reconnaissance internationale et qui trouvent sur les antennes du groupe, en particulier France Musique, un prolongement naturel.

Des premières institutions au Groupe Radio France



En 1922, la Radiodiffusion a vu le jour en France, comme dans nombre de pays étrangers, au sein de l'administration des PTT, où était déjà exploitée la technique voisine de la Télégraphie Sans Fil (TSF). Parallèlement apparaissaient des postes privés concurrents.

En 1926, l'administration des PTT créait un Service de la Radiodiffusion chargé d'assurer, notamment, l'installation et l'exploitation technique du réseau d'Etat.

En 1928, la création de nouveaux postes privés était interdite et ceux qui existaient étaient soumis à un régime d'autorisation d'exploitation à durée limitée.

En 1939, la Radiodiffusion est érigée en administration publique autonome rattachée à la Présidence du Conseil sous le nom de Radiodiffusion Nationale. Elle conservera ce nom durant la guerre sous le gouvernement de Vichy, avec des rattachements variables, de la Présidence du Conseil au Ministère des Affaires étrangères (1939-1944).

En mars 1940 est créé un Commissariat général à l'Information. Les programmes de la Radiodiffusion Nationale installée à Vichy et à Marseille et ceux de Radio Paris sont les principaux autorisés. Ils disparaissent respectivement les 18 et 26 août 1944. Quant aux réseaux installés en Afrique du Nord, ils passent sous tutelle directe du ministère des PTT en 1940.

Si la Radiodiffusion est contrôlée par Vichy, les idées de la "France Libre" sont néanmoins diffusées au sein de programmes en langue française, comme sur la BBC à Londres ou sur Radio Brazzaville au Congo. Par ailleurs, à partir du 3 février 1943, à la suite du débarquement allié en Afrique du Nord, Radio PTT Alger devient " Radio France, le poste de la France en guerre". Le 23 février 1943, est créé l'Office Radio France, chargé de contrôler l'ensemble de la radio en Afrique du Nord.

La Radiodiffusion Télévision Française


La Radiodiffusion Française (1949-1963)

Le 9 février 1949, la Radiodiffusion Française (1949-1963), en charge du service public de la radiotélévision, devient la Radiodiffusion Télévision Française (RTF).
Le décret du 5 février 1959, qui ratifie le monopole d'Etat, la dote d'un statut "d'établissement public à caractère industriel et commercial" disposant d'une certaine autonomie de gestion. Elle est placée alors sous l'autorité du Ministre de l'Information.

A la suite d'un concours lancé en 1952, et remporté par l'architecte Henry Bernard, grand Prix de Rome, la Maison de la RTF est construite au 116 quai de Passy dans le 16ème arrondissement à Paris. Elle est inaugurée par le Général de Gaulle le 14 décembre 1963. La RTF dispose enfin d'un siège social.

En 1954, la RTF lance un programme en Modulation de Fréquence (FM) qui répond, par la qualité de sa réception sans parasites, aux attentes des mélomanes classiques. Les émissions éducatives ainsi que le Club d'Essai sont, alors, réunis dans une même chaîne qui prend le nom de France IV.

La réforme des programmes, qui intervient le 1er janvier 1958, modifie la répartition des émetteurs et donne aux chaînes une identité plus forte :

- Paris Inter devient France I et diffuse 24h sur 24h un programme qui privilégie l'information directe et instantanée et reflète tous les aspects de la vie quotidienne.
- Le Programme Parisien devient France II Régional, chaîne du divertissement et écho des stations régionales.
- Le Programme National devient France III, chaîne de la culture et de l'art qui reflète toute l'activité intellectuelle française au plus haut niveau.
- Le Programme en Modulation de Fréquence France IV, supprimé par cette réforme, sera vite rétabli devant les protestations des auditeurs et deviendra en mars 1960 France IV Haute Fidélité, programme au service de la musique, reçu sur une grande partie du territoire.

En octobre 1963, le nombre des chaînes de radio est ramené à trois :
- RTF Inter, "chaîne des informations, de la gaîté et des conseils pratiques" qui regroupe les émetteurs de France I et France II se scinde en soirée en deux programmes distincts, Inter Jeunesse sur ondes longues et Inter Variétés sur ondes moyennes.

- RTF Promotion reprend les productions de prestige de France II et les émissions culturelles de France III.

- RTF Haute Fidélité est uniquement consacré à la musique classique, à l'exclusion de toutes variétés.

Enfin, à la suite d'un concours organisé par des associations d'auditeurs, RTF Inter, RTF Promotion, RTF Haute Fidélité deviennent, respectivement, à partir du 8 décembre 1963 :

Office de Radiodiffusion Télévision Française

L'Office de Radiodiffusion Télévision Française (1964-1974)

La loi du 27 juin 1964 octroie l'autonomie fonctionnelle à l'établissement public, qui devient un Office de Radiodiffusion Télévision Française (ORTF) placé sous la tutelle du Ministre de l'Information. A partir de 1969, la tutelle est exercée par le Premier Ministre. La loi du 3 juillet 1972 relative au statut de l'ORTF crée un poste de Président-directeur général nommé par le gouvernement.



L'ORTF, centre de production de radio et de télévision, conserve ses chaînes de radios existantes (France Inter, France Culture, France Musique et Inter Variétés) et ses deux chaînes de télévision. Le 1er octobre 1967, la 2ème chaîne télévisée passe à la couleur. La 3ème chaîne télévisée couleur est lancée le 31 décembre 1972.

Les programmes de radio sont consacrés à l'actualité parlée, aux informations, aux sports magazines, aux émissions dramatiques, aux émissions littéraires, aux émissions culturelles, à la musique, aux variétés.

Les Interservices se développent : Inter-Service Routes, Inter-Service Jeunes, Inter-Service Emploi, Inter-Service Rural, Inter-Service Bourse, Inter-Service Courses, Inter-Service Mer...

L'ORTF assure la couverture d'évènements exceptionnels comme les premiers pas de l'homme sur la lune, en juillet 1969. Un programme commun et en direct est diffusé à la fois sur France Inter, France Culture, Inter Variétés. C'est "Radio Terre" en direct d'Apollo XI pendant 30 heures.

Avec France Inter Paris (FIP), diffusé sur ondes moyennes, une conception nouvelle de radio de service voit le jour. Créée le 5 janvier 1971, FIP 514, destinée aux auditeurs de la Région parisienne, est une radio de détente, de service et d'accompagnement. Avec 57 minutes de musique par heure, FIP, ruban musical, limite les commentaires aux informations pratiques et aux grands titres de l'actualité.

En 1971, les stations à vocation régionale comptent trente centres de production et d'exploitation. Les programmes régionaux constituent des "décrochages", suppléments aux programmes nationaux.

Annoncée en juillet 1974, le démantèlement de l'ORTF est promulgué par la loi du 7 août 1974. Tout en maintenant le monopole et les obligations du service public, cette loi met fin à l'Office et instaure sept unités indépendantes sans instance de coordination :

- Télévision Française 1 (TF1)

- Antenne 2

- France Région 3 (FR3)

- Télé Diffusion Française (TDF)

- Société Française de Production (SFP)

- Institut National de l'Audiovisuel (INA)

- Radio France

Radio France est une société nationale de radiodiffusion et hérite de la Maison de la Radio.

Dernière modification le : 06/04/2014 @ 16:49
Catégorie : ORTF - Radio France

Infos site

Webmaster : ortf

Envoyer un message



Déjà 114625 visites


Haut

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.1.3RC4-dev