Accueil

Nouvelles

1 MangaStream

2 Vostfr

3 Saijou

4 Manga Zone

One Piece

Forum

 

Admin

Articles

Infos site

Webmaster :
WebooMedia

Envoyer un message




Déjà 17692 visites

Bienvenue sur MANGA TAIL





Les 5 dernières nouvelles

Poster une nouvelle

 

Nouvelle boutique envoyé par ManTaiI le 24/02/2013 @ 01:10
Bonjour à tout le monde je vous invite à visiter la boutique de la cigarette électronique sur laquelle vous trouverez les meilleurs modèles de e-cigarettes.


Tasogare Otome x Amnesia envoyé par ManTail le 19/08/2012 @ 18:36
Tasogare Otome x Amnesia : gloire aux fantomes…

Bouh ! N’avez-vous pas peur ? Au contraire vous adorez ! Eh bien voila un scénario qui ne manquera pas de vous plaire. Lequel ? Celui de Tasogare Otome x Amnesia évidemment. N’attendez pas qu’on commence à vous raconter l’histoire, tout l’intérêt serait perdu. On s’intéressera plutôt à autre chose : que savez-vous des fantômes ? C’est juste la question n’est pas tout à fait bien formuler. Il serait souhaitable de demander quelles sont toutes les histoires, farfelues et plus ou moins vraisemblables que vous avez déjà eu à lire ou écouter les concernant ? Certainement des masses, les unes aussi intéressantes que les autres. En lisant ce manga vous découvrirez une autre facette – pour ne pas dire plusieurs autres – des fantômes.
Tasogare Otome x Amnesia : alors, quelle variante de Casper ?

Une option de plus intéressante qui, on s’en réjouit, n’a rien à voir avec le petit fantôme et ses trois vilains tontons. Dans cette situation, on a plutôt des éléments de Ghost – celui avec Demi Moore et Swayze – certes pas à 100%, mais la proportion est non négligeable. Alors penchons nous sur le sujet. On a une défunte, ou plutôt un fantôme du nom de Yuuko-san. En principe, personne ne la voit, enfin presque personne, parce qu’un certain Teiichi-kun la voit et peu même la toucher. Mais qu’est ce que ce fantôme a donc de si exceptionnel ? De prime abord, absolument rien du tout. Seulement voilà, il y a assez de disparitions mystérieuses d’étudiants, en fait il serait plus juste de dire qu’il y a énormément de rumeurs de disparitions d’étudiants et notre unique fantôme est amnésique. La suite du scénario on doit vous l’avouer est quelque peu abracadabresque, mais assez attrayant. D’autres détails de cette histoire fantomatique…Le fantôme de l’histoire et son amis tombent en amour et la suite vous devrez bien la découvrir personnellement.
Tasogare Otome x Amnesia : alors qu’es ce qu’on en dit ?

On sera honnête, après avoir réalisé qu’il s’agit d’une autre histoire de fantômes, on n’en a pas vraiment été enthousiasmé. Les fantômes, c’est comme les extraterrestres. Chaque fois que l’on traite d’eux, il n’est pas rare d’obtenir le un scénario ennuyeux, long, lourd, bref intenable. C’est donc avec énormément d’appréhension qu’on a commencé à visionner le premier épisode. Mais au final, il faut le dire, le temps passe à la regarder n’a pas du tout été perdu. Bien qu’ayant l’air quelque peu farfelu, l’histoire s’est en fin de compte trouvé être particulièrement intéressante. Une fois qu’on commence, on ne peut simplement plus s’arrêter. Alors, il est hors de question de ne pas la recommander. On ne peut ne pas avouer qu’elle ne sera pas forcement du goût de tout le monde – ce qui semble tout à fait normal – mais elle ne manque aucunement d’intérêt. Lisez, visionnez, mais découvrez à tout prix l’histoire pour le moins attrayante qui vous est proposé dans Tasogare Otome x Amnesia. Elle en vaut largement la peine.

Haiyore Nyaruko San envoyé par MangaTail le 19/08/2012 @ 18:32
Haiyore Nyaruko San
Posted: Fri, 29 Jun 2012 03:03:05 PDT
Haiyore Nyaruko San : heureusement qu’ils “existent”…

Ils existent ? Les extraterrestres pardi ! D’un côté il est vrai que personne ne sait si vraiment ils existent ou pas, mais avouons que le simple fait de supposer qu’ils sont là, a déjà tiré d’affaire plus d’un scénariste. On a pas vraiment besoin de réfléchir quand on veut pondre un scénario complètement farfelue et pour le moins abacadabrant. Il suffit de se souvenir de nos “amis” les “ petits hommes verts” ou comme dans le cas présent de vilains monstres – enfin pas tous – et le tour est joue. On peut étendre l’intrigue au-delà de l’entendement. C’est sensiblement le cas dans Haiyore ! Nyaruko-san. Les extraterrestres, ces vilains s’attaquent au pauvre Mahiro Yasaka, un pauvre lycéen sans la moindre histoire. Au moment où il se croit perdu, voilà qu’apparaît Nyaruko pour le sauver. Nyaruko n’est autre qu’une jeune extraterrestre – comme quoi ils ne sont pas tous méchants – aux cheveux argentés et aux yeux verts.
Haiyore Nyaruko San : mais quels coquins ces extraterrestres…

À peine arrivée dans sa vie, Nyaruko prouve rapidement que Mahiro aura bien de la peine à se passer d’elle. Pourquoi ? Disons que vu la fréquence avec laquelle il est attaque par un ou une petite armée de petits monstres d’origine non terrienne, il ne tiendrait probablement pas plus d’une journée sans son amie. Ouf, heureusement qu’elle est là …Ça reste encore à voir ! Cette tendrissime amie venue d’une autre planète est une véritable plaie. Elle est tellement coquine et envahissante qu’il est presque certain que le personnage principal se demande des fois s’il ne devrait pas simplement abréger ses souffrances en se faisant tuer par les monstres. Comme si la vie du pauvre garçon n’était pas déjà assez épicée, une autre extraterrestre va faire son apparition. Non elle n’est pas aussi amoureuse de lui. Elle est plutôt amoureuse de celle qui est amoureuse de lui et autant dire que sur d’autres planètes, on sait aimer…à la folie (de celui qu’on aime apparemment) ! La suite ? Découvrez la tous seuls !
Haiyore Nyaruko San : alors on regarde lit ou pas ?

Eh bien tout dépend probablement de votre humeur du moment ! Si vous avez envie de pleurer de rire – remarquez que c’est normal vu qu’il s’agit aussi d’une comédie – avec une histoire totalement excentrique, pour ne pas dire abracadabrante, vous ne pourrez ne pas vous sentir dans votre plat en lisant Haiyore Nyaruko San ! Faisons court, vous serez incontestablement porte au septième ciel en le lisant. Par contre si vous cherchez quelque chose de plus “solide”, vous risquez une crise d’apoplexie avant la fin du premier chapitre – oui à ce point là !- tellement ce manga vous ..”plaira” ! Dans l’ensemble, il faut quand même reconnaître qu’il a un certain charme, certes quelque peu exceptionnel, mais il peut vraiment vous tirer de n’importe quelle dépression nerveuse. Alors, à “endurer” ou pas ? Préparez du baume pour votre poitrine – lorsque vous aurez mal aux cotes – et endurez stoïquement la lecture de ce manga. Il en vaut la peine.

Medaka Box envoyé par MangaTail le 19/08/2012 @ 18:31
Medaka box : ciel quel genie !

Avez-vous déjà rencontrer la perfection ? Une personne en tout point parfaite qui vous donne carrément envie de rougir de honte ? Une personne qui vous donne l’impression de n’être qu’une vulgaire créature inutile ? Pas encore ? Vous devrez certainement vous en réjouir. Par ce que ce sentiment pour le moins désagréable est celui qu’éprouve Zenkichi Hitoyosh vis à vis de Medaka Kurokami dans Medaka Box. Il la connaît depuis qu’ils ont tous les deux l’âge de deux ans. On aurait pu croire qu’avec une telle intimité, ils se seraient entendu mieux que quiconque et auraient été très proches… Sans être loin de la réalité, leur relation est bien loin d’être idyllique. Hitoyoshi reproche à Medaka de ne pas vraiment faire attention au autre et de marcher plus sur les pieds. Pour Medaka par contre, la présence de son amie est salvatrice parce qu’il n’y a qu’à côté de lui qu’elle trouve la force de se dépenser pour les autres.
Medaka box : C’est quoi l’histoire…

L’histoire ? Elle est assez simple. Medaka est un véritable char. À peine arrivée dans son établissement, elle se lance à la conquête du siège de présidente des étudiants et ô miracle, bien qu’en première année, elle parvient à se faire élire. Le score de ceux qui ont accepte de lui faire confiance est sidérant : 98% des étudiants. Elle a du charisme et sait convaincre. C’est un fait incontestable. Elle a un sens de responsabilité tellement élevée qu’elle installe à la disposition des élèves une boite de suggestion. Elle invite tous les étudiants à lui faire part non seulement de leurs problèmes scolaires, mais également de leurs problèmes personnels. En bref, elle essaie de refaire le monde. Étant elle-même parfaite en tout point, elle s’est mis en tête de pousser tout le monde à la perfection…de gré ou de “force”. Cela ne peut ne pas être une source de heurts. Elle a ses premiers problèmes avec son ami d’enfance que sa “tyrannie” exaspère. D’autres ennemis ne manquent pas de se manifester… À vous de découvrir la suite de l’histoire.
Medaka box : à lire ou à zapper ?

Iron man avait des faiblesses, Superman aussi, que dire Hulk, Captaine America, les X-Men, Fantastic Four, Spiderman et on en passe avaient tous des faiblesses tant comme super héros que comme être humains normaux. Medaka est le summum de la perfection. À cause d’elle des professeurs démissionnent parce que se considérant comme abrutis, elle est meilleure dans toutes les matières et pour tous les types de sports. Elle est hautement charismatique – et encore le mot est faible – et peut tout. N’eut été la présence de Hitoyoshi dont elle estime avoir besoin – on se demande bien pourquoi – on aurait carrément pu la considérer comme une divinité. Alors, on comprend aisément ceux que ce scénario d’être “idéalement idéal” qui tente de sauver la planète entière peut gaver. Insupportable, mais… on ne peut ne pas reconnaître qu’il y a un certain charme à observer comme cette créature céleste va s’y prendre pour sauver une autre personne. Les amateurs de hentai ne manqueront pas d’apprécier à leur juste valeur (non, pas ce que vous avez cru) l’habillement pour le moins sexy de miss perfection. Qui sait, peut-être que le fait d’exposer certains de ces “attributs” contribuent à la rendre parfaite. Ne zappez pas.

Hiiro no Kakera envoyé par MangaTail le 19/08/2012 @ 18:30
Hiiro no Kakera : magie et princesse, le rêve !

De quoi est composé un très bon conte de fées ? De fées ! Évidemment, mais c’est un peu trivial ! Un bon conte de fées a trois éléments essentiels : la petite princesse, les fidèles chevaliers et bien entendu de la magie. On peut donc vous rassurer Hiiro no Kakera est un excellent conte de fées. On a la gentille princesse, qui Ô comble du bonheur ignorai même qu’elle l’était jusqu’à une certaine période. On a cinq preux chevaliers, quant à la magie… ô bonheur ô joie ! Alors, chers rêveurs et amateurs de doux nuages, réjouissez vous et chanter d’allégresse, vous le tenez votre joyau !
Hiiro no Kakera : c’est quoi l’histoire !

Il était une fois une adolescente donc le père fut affecté en Afrique pour aidera la construction d’école et qui fut envoyé chez sa grand-mère – eh oui, on n’y a pensé ni dans Blanche Neige, ni dans la Belle au bois dormant – durant l’absence de ses parents. À peine arrivé chez sa mamie, elle se mit à croiser des êtres bizarres, des divinités. Sa mamie lui apprit un peu plus tard, qu’en réalité, elle était la descendante directe d’une lignée de princesse dont la charge est de défendre l’humanité entière contre un démon particulièrement dangereux. Parlant justement de vilains, il y en a déjà de très vilains qui rodent autour de chez elle. Afin que la princesse puisse faire son travail l’âme tranquille, on lui a affecté depuis la nuit des temps cinq gardes du corps – ah non gardiens – afin que personne ne puisse lui casser les pieds. Inutile de dire que ces gardiens ont des arguments magiques tout à fait intéressants. Et l’amour alors ? Rassurez-vous, cette composante n’a pas été oubliée dans Hiiro no Kakera. Le coeur de la princesse semble battre la chamade pour un des gardiens. Lequel ? À vous de le découvrir ! Passons aux présentations. La princesse s’appelle Tamaki Kasuga, les gardiens se nomment Takuma Onizaki, Mahiro Atori, Yuuichi Komura, Shinji Inukai et Suguru Oomi.
Hiiro no Kakera : on aime ou on n’aime pas

On aime, bien que par moment on ne peut ne pas reconnaître que le scénario traîne un peu et à la limite gave. On a une grand-mère incroyablement lointaine et presque insensible à la détresse de sa petite-fille, cette dernière tellement rêveuse que l’on est presque tenté de lui donner quelques baffes pour la réveiller. Les gardiens c’est une autre histoire. On a des courageux, pas toujours courageux, des héros qui sont parfois très loin d’avoir une comportement héroïque et … Non ! Il vaut certainement mieux que vous le découvriez tous seuls. Pourquoi doit-on perdre des minutes très précieuses de son existence à lire ou regarder Hiiro no Kakera ? Essentiellement parce que les personnages sont attachants et que l’on se reconnaît incontestablement en eux. Ils doutent, reculent, ont des peurs en bref sont tellement humains que l’on ne peut que compatir. À la fin de la lecture de Hiiro no Kakera, on réalise que ce manga donne énormément de leçons de courage et de persévérance. Il est véritablement intéressant et bien évidemment à lire à tout prix.

Spécial


Contactez nous




Haut

Site créé avec Phortail 2.0.12
PHP version 5.1.3RC4-dev